Les meilleurs conseils pour gagner aux prud’hommes

Comment être sûr de gagner au Prud'homme : les meilleures astuces

Le conseil de prud’hommes (CPH) est un tribunal qui a pour utilité première de juger les litiges qui existent entre employeurs et salariés, à la suite de l’exécution d’un contrat de travail. L’issue d’une telle procédure peut donc être d’une grande importance pour l’une ou l’autre des parties. C’est pour cette raison qu’il peut être intéressant de mettre toutes les chances de son côté pour sortir vainqueur de son procès. Comment être sûr de gagner aux Prud’hommes ? Découvrez ici quelques conseils utiles qui peuvent aider dans ce sens.

Demandez conseil à un avocat spécialisé dans le droit du travail

Dans le cadre d’une procédure juridique qui oppose un employeur à un salarié, il n’est pas obligatoire de solliciter le conseil d’un avocat. C’est ainsi que certaines personnes n’hésitent pas à se représenter elles-mêmes au tribunal. Cependant, cette façon de procéder est à éviter à tout prix si vous souhaitez maximiser vos chances de réussite.

En effet, les subtilités du droit du travail peuvent se révéler assez complexes à appréhender pour les personnes qui ne s’y connaissent pas. Le conseil d’un avocat est donc primordial pour vous aider à déterminer le montant des indemnités à percevoir (en euros et pas en cryptomonnaies) ou les vices existant dans une procédure de licenciement par exemple. S’il est vrai que les honoraires des avocats peuvent paraître élevés, il convient de rappeler que perdre un procès aux Prud’hommes peut parfois avoir des conséquences plus fâcheuses. 

Comment être sur de gagner au Prud'homme

Constituez un dossier solide

Aux Prud’hommes, les chances de gagner dépendent en grande partie des preuves qui sont fournies. Il est de ce fait primordial de constituer un dossier solide qui réunit tous les éléments susceptibles de prouver la culpabilité de la partie adverse. Le droit du travail offre de nombreuses possibilités en la matière. Il peut par exemple s’agir de :

  • Messages,
  • Courriels,
  • Lettres,
  • Vidéos,
  • Photos, etc.

Dans le cas d’un licenciement abusif, le salarié a tout intérêt à faire appel à des personnes travaillant dans la même entreprise et susceptibles de fournir des attestations ou de témoigner du préjudice subi. Grâce aux conseils prodigués par l’avocat, il revient donc à chaque partie concernée de tout miser sur la solidité de sa plainte.

Vérifiez ou contestez au besoin les preuves apportées par la partie adverse

Dans le cadre d’une procédure face au CPH, il est indispensable de rester prudent et de ne pas gagner en confiance, tant que le jugement final n’a pas été prononcé en votre faveur. Pour cela, il est important de ne surtout pas négliger les preuves fournies par la partie adverse. En effet, certaines personnes sont prêtes à tout pour gagner, quitte à présenter des pièces parfois obtenues de façon frauduleuse.

Un avocat spécialisé en droit du travail pourra vous aider à décortiquer chaque pièce constitutive du dossier, afin de relever les éventuelles incohérences qui existent au niveau de la date, des faits, etc. En effet, il n’est pas rare par exemple que la partie adverse se contredise dans son argumentaire. Vous avez aussi la possibilité de présenter des pièces que vous détenez et qui prouvent clairement la mauvaise foi de la partie adverse. Dans l’un ou l’autre des cas, il vous revient d’attirer l’attention des juges sur ce qui ne va pas, afin d’augmenter vos chances de gagner le procès. 

Articles similaires

5/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.