Un timbre à l’effigie de Steve Jobs en 2015

A partir de 2015, quelques célébrités deviendront des timbres aux Etats-Unis comme James Brown, Elvis Presley, mais aussi Steve Jobs !

Profitons-en pour faire un petit article sur ce Monsieur, voici un bref résumé de ses contributions.

Première période Apple – 1977 à 1985 :

Jobs et ses premiers collaborateurs sont le pionniers dans la commercialisation (et non pas l’invention !) d’un ordinateur avec une interface graphique : le Macintosh doté d’une souris.
Toutes les fonctionnalités qui nous semblent naturelles sont alors inventées : le glisser-déposer, les menus déroulants, le chevauchement des fenêtres, la corbeille, les icônes, etc. Jobs quitte Apple en 1985 suite à une lutte de pouvoir en interne dont il sort perdant.

Période de creux – 1985 à 1997 :

Mais peut-on vraiment parler de période de creux ? Jobs créé une nouvelle société de création d’ordinateurs personnels : la société NeXT, qui ne rencontre pas un franc succès commercial.
Par ailleurs,  il rachète la division « graphisme par ordinateur » de Lucasfilm qui sera renommé Pixar. Pixar qui a créé quelques succès comme Toy Story, Monstre et compagnie, ou encore le chef d’oeuvre WALL-E ! Pixar sera plus tard racheté par Disney, intégrant Jobs dans son conseil d’administration.

Retour chez Apple – 1997 à 2011 :

Apple en 1997 est au bord de la faillite, et pense faire revenir Jobs à sa tête. Pour cela la société à la pomme propose de racheter NeXT et de donner le poste de « directeur général par intérim » à son ancien co-fondateur. Il accepte, et relance l’entreprise pour en faire la puissance économique que l’on connait tous maintenant. Il commence par créer l’iMac en reprenant le travail réalisé par NeXT, le premier ordinateur tout-en-un pour le grand public. Par la suite il va créer les succès commerciaux tels que l’iPod, l’iPhone et l’iPad. Il décède en 2011 suite à un cancer.

Inventeur de talent, visionnaire dans le design et l’ergonomie, Steve Jobs était un homme d’affaire et un leader charismatique. Il était également considéré comme erratique et capricieux, rangeant les hommes dans deux catégories : les « éclairés » et le reste du monde « demeuré ». Et oui, autant connaître toutes les facettes des grands hommes !

En tout cas, il aura accompli son objectif de toute une vie : changer le monde. Et le monde peut bien lui rendre hommage en retour non ?

Vous avez aimé ?


Vous pouvez laisser un commentaire

Laissez un commentaire