Comment créer un site internet

Bonjour à tous, voici la première partie de notre tutoriel sur WordPress, un des CMS les plus utilisés sur la toile, et ce non sans raison ! Ce tutoriel vous expliquera en détail comment créer un site internet ou un blog grâce à WordPress, et ceci gratuitement. Mais commençons par le commencement, parlons de l’installation de ce CMS.

 

Trouver un hébergeur

Pour créer un site avec WordPress, il faut avant tout un hébergeur qui va faire tourner votre site 24h/24 et vous procurer un (ou des) nom de domaine.

Il est tout à fait possible d’héberger le site sur sa propre machine en local en utilisant quelques logiciels très utiles comme Wamp pour PC, Mamp pour mac, ou Lamp pour Linux. Si vous souhaitez procéder de cette manière, voici un article expliquant comment devenir son propre hébergeur web, sans débourser un euro. Cependant même en local, il vous faudra un certain nombre d’informations concernant votre base de données. Comme expliqué ci-dessous. La partie concernant le serveur FTP et Filezilla devient par contre inutile.

Dans ce tutoriel nous allons partir du principe que vous souhaitez mettre votre site en ligne en passant par un hébergeur payant, ce qui est nécessaire si l’on souhaite avoir un nom de domaine acceptable sans publicité ou condition. Comptez entre 5 et 15€ par mois pour l’hébergement et le nom de domaine.

Ici pour l’exemple, nous allons utiliser 1&1, mais il y a beaucoup d’autre hébergeurs intéressants comme Ovh ou Ex2Hosting (cette liste est loin d’être exhaustive). A vous de faire vos comparaisons, la procédure est quasi-similaire sur tous les hébergeurs. La chose importante à vérifier est que l’hébergement comporte PHP, MySQL, Apache et au moins une base de données, ces informations sont généralement affichées dans le descriptif de l’offre.

Une fois que vous aurez commandé votre hébergement et choisi un nom de domaine (ou plusieurs), votre hébergeur vous enverra un mail contenant votre identifiant et mot de passe pour accéder à la plate-forme d’administration de l’hébergement. Une fois connecté, vous devriez avoir quelque chose de semblable à cela :

 

A partir de cet instant il y a deux choses à faire, créer une base de données, et connaître ses identifiants FTP. Cela parait peut-être obscur pour l’instant, mais en suivant les étapes cela sera plus clair. Commençons par créer une base de données.

 

Créer une base de données pour WordPress

Nous utilisons toujours le même hébergeur pour ce tutoriel, il se peut que les intitulés et liens ne soient pas exactement les mêmes. Mais globalement, il faudra faire la même chose partout, au besoin consultez la FAQ de votre hébergeur, il y aura probablement une explication de la procédure pour créer une base de données.

Cliquez sur « Administration de MySql » (ou similaire) puis sur « Nouvelle base de données ». Vous devriez arriver sur une page de ce type :

La description de la base de données vous permettra de la distinguer des autres si vous êtes amené à en créer plusieurs, il est donc conseillé de la renseigner.

Le mot de passe permettra l’accès à votre base de données pour WordPress, faîtes en sorte qu’il ne soit pas simple à deviner ! Le nom de votre chien ou 1234 ne sont pas de bonnes idées ^^ Le mieux est un mot de passe de 7 caractères minimum comportant au moins une lettre, un chiffre, et un caractère spécial si l’hébergeur le permet.

Selon l’hébergeur, on pourrait aussi vous demander le nom de votre base de données, dans ce cas même principe que la description : un nom qui vous permet de reconnaître facilement la base de données fera l’affaire.

Une fois la base de donnée créée, vous pouvez revenir sur l’écran précédant, ou en cliquant sur « Administration de MySql » depuis la page d’accueil de la plate-forme d’administration de l’hébergeur.

Vous arriverez sur une liste énumérant les bases de données actives ainsi que certaines informations importantes pour l’installation de WordPress : le nom de la base de données, le nom d’utilisateur et le nom du serveur de la base de données. Notez bien ces informations, vous en aurez besoin plus tard. Si l’une ou l’autre de ces informations n’est pas affichée, consultez la FAQ de l’hébergeur, ce sont des questions courantes. Maintenant que la base de données est en place, il faut pouvoir installer WordPress sur votre serveur, étape suivante, et dans la bonne humeur les enfants !

 

Installer WordPress sur son serveur FTP

Pour faire court, le protocole FTP permet d’échanger des données avec un serveur, dans votre cas votre serveur web. Il vous faut donc envoyer un WordPress tout neuf dessus, mais comment faire ? Et bien il y a beaucoup de logiciels qui permettent de communiquer avec un serveur FTP, ici nous allons utiliser un grand classique (libre qui plus est !) FileZilla. Les développeurs ont par ailleurs fait un tutoriel sur FileZilla, je ne vais donc pas reprendre ici ce qu’ils disent, il est déjà bien fait. Dans notre cas, il vous suffira de lire jusqu’à l’étape 3 (incluse), quand vous y serez revenez ici, je ne bouge pas.

Vous y êtes ? Tout d’abord ouvrez le gestionnaire de site comme indiqué, puis cliquez sur « Nouveau site ». Ensuite cliquez sur la liste « Type d’identification » dans les paramètres à droite et sélectionnez « Normale ». Bien, en principe FileZilla vous demande 3 choses : l’hôte, l’identifiant et le mot de passe.
Ces informations sont fournies par l’hébergeur donc que faut-il faire à votre avis ? Hmmm ? Oui vous au fond ?! Exact ! Il faut retourner sur l’administration de l’hébergeur (voir première image ci-dessus).

D’ici vous devriez avoir un lien du type « Accès FTP » où vous pouvez consulter les utilisateurs, voir en créer des nouveaux. C’est également à cet endroit que vous pouvez créer ou modifier leur mot de passe. Il est aussi possible que votre hébergeur vous ai envoyé ces informations par mail lors de votre souscription.

Vous avez donc un utilisateur valide et son mot de passe, maintenant il faut connaître l’hôte. Dans notre cas, il suffit d’entrer un des noms de domaines valides du site : par exemple monsite.com ou s123456789.onlinehome.fr si vous n’avez pas encore de nom de domaine. Pour d’autres hébergeurs cela ressemblera à ftp.monsite.com, encore une fois tout dépend de l’hébergeur.

Cliquez sur « Connexion » et, vous devriez avoir un message dans la console : « Statut : Contenu du dossier affiché avec succès ». Vous êtes connecté à votre serveur FTP.

 

Lancer l’installation

Et enfin la dernière étape ! J’espère que vous suivez jusqu’ici. Vous pouvez dorénavant communiquer avec votre serveur, il faut donc lui envoyer WordPress.

Tout d’abord, téléchargez WordPress, vous devriez pouvoir télécharger ici la dernière version française. Dézippez le fichier compressé et ouvrez le fichier qui en sort. Prenez tout le contenu du dossier et glissez le dans FileZilla dans le dossier racine de votre serveur FTP (voir étape 5 du tutoriel FileZilla ci-dessus).

Une fois le transfert terminé, allez sur la racine de votre site depuis votre navigateur favori en entrant votre nom de domaine. On vous dira qu’il n’y a pas de fichier config existant, cliquez donc sur « Créer un fichier config » et suivez les étapes. Il y a une étape de connexion à la base de données, c’est à cette étape que les informations sur votre base de données seront utiles. Donnez un nom à votre site, créez un compte administrateur avec votre adresse mail, et le tour est joué, vous êtes le dieu et maître de votre site internet !

Voilà, j’espère que ce tutoriel a été simple à suivre, si ce n’est pas le cas, n’hésitez pas à commenter pour dire les points qui vous paraissent flou, je ne manquerai pas d’y apporter des corrections.
Maintenant que votre site est installé, il faut le paramétrer. Je vous invite donc à consulter notre tutoriel wordpress qui vous expliquera comment fonctionne l’administration.

Vous avez aimé ?


Vous pouvez laisser un commentaire

Laissez un commentaire