Twitter sauve la vie d’un ours

Tout le monde connait Twitter l’outil de réseau social et de microblogage qui permet aux utilisateurs d’envoyer gratuitement de brefs messages, appelés tweets. Mais connaissez vous cette image que dégage Twitter depuis un certain temps ? Ils se rallient  à des centaines de causes comme celle de cet ours. L’histoire se déroule aux États unis.

A Glendale, dans un petit quartier de Los Angeles, un ours fouillait les ordures des habitants en guise de pique-nique puis partait en balade à proximité des logements pour digérer son repas. L’ours fut vite repéré par l’ensemble des habitants et était même beaucoup apprécié. Au point que Sarah Aujero, une résidente de Glendale, créa un compte Twitter au nom de l’ours : @TheGlendaleBear.

Cette dernière actualisait très fréquemment son profil. Positionnement, photos, actualités… Mais elle se posait surtout la question si oui ou non les forces de l’ordre allaient l’abattre. Vous l’avez compris, Meatball (le petit surnom que lui ont trouvé les résidents) était devenu la vedette du quartier et lors de l’intervention les policiers, ont tout fait pour ne pas le tuer.

Meatball vit désormais dans un parc national de L.A et ne risque plus d’apparaitre ni sur Glendale ni sur Twitter. édit de Philippe : A quand le film là-dessus ? Un mélange de flipper le dauphin et social network, le carton assuré !

 

Vous avez aimé ?


 

Vous pouvez laisser un commentaire

Laissez un commentaire