L’iphone 4 échappe de peu à l’interdiction à la vente

C’était hier, l’Iphone 4 devait être interdit à la vente par la commission du commerce international (ITC) suite à une plainte déposée par Samsung contre Apple, pour la violation de 4 brevets. Mais Apple a pu tenter un ultime recours à cette situation, en demandant directement le veto de la part du président Obama.

Obama pose son veto en faveur d'Apple

Fort heureusement pour Apple, de nombreuses entreprises et opérateurs (dont le concurrent Microsoft !) ont clairement affiché leur soutien lors de cette procédure. Obama a finalement mis son veto, déclarant qu’il tenait compte de « L’effet sur les conditions de concurrence dans l’économie américaine et l’effet sur les consommateurs américains ». Samsung quant à eux se désolent de cette décision estimant que l’ITC avait reconnu que « Samsung a négocié de bonne foi et que Apple refuse toujours de prendre une licence. »

Rappelons tout de même que cela fait des dizaines d’années qu’une telle situation n’était pas arrivée ! Un simple protectionnisme américain ? Très probablement, mais pas seulement, il s’agit aussi d’un message « politique » : l’ITC ne sera pas un forum pour des attaques économiques agressives.

Vous avez aimé ?


Vous pouvez laisser un commentaire

Laissez un commentaire