Jeux Olympiques 2012 : Les technologies utilisées dont vous n’avez même pas idée

 Non, nous ne parlons ni de streaming ni d’applications qui vous permettent de suivre en temps réel les Jeux Olympiques. Dans cet article, nous allons évoquer les technologies utilisées pour obtenir les meilleurs plans vidéo, les techniques utilisés pour être sur à 100% que la médaille d’or revient à la bonne personne.

Quatre doigts et deux kilos

Il est évident que sur certaine course de natation, il est difficile, si ce n’est impossible de déterminer le gagnant à l’oeil nu. Pour cela, un pad est installé à l’arrivée. Le meilleur temps de chaque nageurs est calculé lorsqu’une pression de minimum 2 kilos est exercée sur le pad.

Cette technologie est si sensible qu’il pourrait enregistrer une différence de 0,01 secondes  (ce qui fut le cas à Pékin 2008 lors du 100 mètre papillons remporté par Michael Phelps).

 

Un nouveau style de ralenti

Pour les J.O 2012, une nouvelle technologie de ralenti à été créée. Elle sera utilisée principalement pour la boxe (également en gymnastique) et l’effet risque d’être garanti. À la frontière de Matrix, cette effet 3D permettra de tourner autour d’une personne sans changer de plan. On vous laisse découvrir la vidéo !

La flamme olympique

Allumée en Grèce en 1964, la flamme olympique a depuis réalisée le tour du monde. Tous les deux ans la flamme est relayée par des personnalités ou personnes inconnues pour arriver dans le pays organisateur. De ce fait, la torche à été créée pour être la moins lourde possible. La torche olympique pèse 1 petit kilo seulement.

Lors des J.O de Sydney en 2000, le système à été remplacé par un mélange de butane et de propane donnant une flamme plus jaune et développant moins de fumée. Une double flamme à été instaurée permettant de la passer sous l’eau sans qu’elle s’éteigne.

Vous avez aimé ?


Vous pouvez laisser un commentaire

Laissez un commentaire